Article 3: Professional Practice, Liability and Intellectual Property

FR

3.01 The University shall ensure that all employees are protected in the carrying out of their professional duties.



3.02 The University agrees to take up the defense of any employee held legally responsible for an act carried out in the line of duty, and agrees not to institute any claims against such employee on this account.



3.03 The University recognizes the employee’s right to be publicly recognized or acknowledged as the creator of any original work, if he or she so desires. Original work includes, but is not limited to, processes, formulations, technical information, reports, models, prototypes, inventions, patterns, samples, software, designs or know-how, whether or not protected by patent, copyright, or by industrial design or trade secret law.



3.04 For further clarity and without limiting the scope of clause 3.03, should any material produced by an employee be published by the University, the University shall indicate the name and title of the author on the document as the one having produced said document. If the University wishes to modify the document, the employee may decline to take credit.



3.05 Works produced by an employee or by employees in the course of his/her or their professional duties at the university belong to the University unless:

a) the University commercializes or draws proceeds from these works;
b) the works are created as a result of a sponsored research grant;
c) the works are created as a result of a formal agreement between the employee(s) and the University.

In cases where a) above applies, the intellectual property rights are calculated on the basis of a division of net proceeds whereby for the first cumulative two hundred thousand dollars ($200,000), sixty percent (60%) are allocated to the employee(s) and forty percent (40 %) to the University. For the cumulative net proceeds in excess of two hundred thousand dollars ($200,000), forty percent (40%) are allocated to the employee(s) and sixty percent (60 %) to the University.

In cases where b) or c) above apply, the terms of the sponsored research grant or formal agreement shall govern the intellectual property rights of the employee(s) and the University.

Article 3 : Practique et résponsabilite professionelles et propriété intellectuelle

3.01 L’Université doit s’assurer que toute personne salariée est protégée dans l’exercice de ses fonctions professionnelles.

3.02 L’Université s’engage à prendre fait et cause pour toute personne salariée tenue légalement responsable pour un acte accompli dans l’exercice de ses fonctions professionnelles et convient de n’exercer aucun recours contre cette personne salariée à cet égard.

3.03 L’Université reconnaît le droit de toute personne salariée à être publiquement reconnue ou identifiée à titre de créatrice de tout travail original si elle le désire. Par travail original, on entend, sans en exclure d’autres, les procédés, formules, renseignements techniques, rapports, modèles, prototypes, inventions, formes, échantillons, logiciels, dessins ou savoir-faire, qu’ils soient ou non protégés par des brevets, des droits d’auteur ou par des lois sur les dessins industriels ou les secrets commerciaux.

3.04 Pour plus de clarté et sans restreindre la portée de la clause 3.03, si elle publie un document réalisé par une personne salariée, l’Université indique sur le document le nom et le titre de l’auteur précisant que cette personne a réalisé ledit document. Si l’Université désire modifier le document, la personne salariée peut renoncer à la mention de provenance.

3.05 Les travaux réalisés par une ou plusieurs personnes salariées dans l’exercice de leurs fonctions professionnelles au sein de l’Université appartiennent à l’Université, à moins que :

a) l’Université ne commercialise ces travaux ou ne réalise des bénéfices à partir de ces travaux;

b) Les travaux ne soient créés grâce à une subvention de recherche;

c) les travaux ne soient créés en vertu d’une entente officielle entre la (les) personne(s) salariée(s) et l’Université.

Lorsque a) ci-dessus s’applique, les droits de propriété intellectuelle sont calculés d’après la division des bénéfices nets selon laquelle, des premiers deux-cent-mille dollars (200 000 $) cumulés, soixante pourcent (60 %) revient à la (aux) personne(s) salariée(s) et quarante pourcent (40 %) revient à l’Université. Des bénéfices nets cumulés en sus de deux-cent-mille dollars (200 000 $), quarante pourcent (40 %) revient à la (aux) personne(s) salariée(s) et soixante pourcent (60 %) revient à l’Université.

Lorsque b) ou c) ci-dessus s’applique, les modalités de la subvention de recherche ou de l’entente officielle régissent les droits de propriété intellectuelle de la (des) personne(s) salariée(s) et de l’Université.

Back to the Collective Agreement table of contents